Les challenges du responsable formation à l’ère du digital learning

par Thomas | Nov 30 , 2018 |

Digital Learning Formation interne

|
0 commentaires

Marketing, commerciaux, relation client… Tous les pôles de l’entreprise sont touchés par la digitalisation des métiers et de leurs process. Et la direction formation et du développement des compétences n’échappe pas à ces nouvelles mutations ! 

Je découvre la Digital Learning Expedition !

Avec de nouvelles modalités pédagogiques à leur disposition, des outils innovants, et des méthodes qui sortent de l’ordinaire de ce qui se faisait auparavant, les équipes formation ont de nombreux défis devant elles…

Quels sont ces challenges ? Focus, dans cet article, sur le développement de la formation interne à l’ère du digital.

responsable-formation-digital-learning

Dépasser l’argument budgétaire lié au digital learning

Le responsable formation d’aujourd’hui se retrouve face à un obstacle : l’argument budgétaire.

Paradoxalement, c’est cet argument qui justifie, ou a justifié, le fait de transformer la formation interne avec le digital ! Mais ceci est un mythe, et les entreprises l’ont bien compris…

Dans les années 2000, les entreprises ont rêvé de diminuer drastiquement les coûts formation en développant à tout va le e-learning. « Les collaborateurs vont maintenant se former seuls sur leur ordinateur. On va diminuer de façon significative les coûts liés à la formation présentielle.» Crack boom : on le sait aujourd’hui, ce n’est pas vrai !

Alors l’argument s’est inversé : « Ça coûte en développement et, finalement, nous voilà obligés de maintenir le présentiel, car les taux de complétion des modules e-learning sont très faibles, ou alors il faut déployer des moyens coercitifs exorbitants ! »

Et c’est un fait : module e-learning ou une série de vidéos pédagogiques va demander un budget plus important qu’une formation en présentiel… tout du moins en termes d’investissement de départ.

Alors si l’on s’arrête à cette vision basique, oui, le responsable formation d’aujourd’hui doit être fermement armé des meilleurs arguments pour convaincre sa direction d’emprunter cette nouvelle voie digitale.

Ce qui a changé depuis les années 2000, c’est le nouveau panorama des formats de formation avec des modalités variées, qui s’appuient sur des technologies matures, et qui permettent de ne plus systématiquement passer par la sous-traitance pour développer et mettre à jour ses parcours de formation digitaux.

Certes, de nouveaux outils numériques doivent être achetés, les acteurs formation doivent monter en compétences pour bien les manier et comprendre ces nouveaux modes d’apprentissage… Mais cet investissement est très vite rentabilisé quand on développe une véritable stratégie de digitalisation de son offre de formation interne, et qu’on calcule l’impact sur les frais et temps de déplacement, mais aussi sur l’efficacité opérationnelle et la souplesse des dispositifs digitalisés nouvelle génération.

 

Passer de gestionnaire à stratège de la formation interne

Auparavant, le responsable formation fonctionnait trop souvent comme un “gestionnaire”, il apportait une réponse à des problèmes, et ne travaillait pas assez par anticipation.

L’ère du digital invite le responsable formation à s’approcher d’une fonction de stratège de la formation et surtout de la montée en compétences des professionnels de l’entreprise.

Les ERP et LMS se perfectionnent, et lui permettent de plus en plus de centraliser ou d’automatiser tout ce qui touche à la logistique. Résultat : un véritable gain de temps sur leurs missions opérationnelles, à réinvestir savamment dans des tâches à plus haute valeur ajoutée, plus stratégiques.

Grâce à ces outils, le responsable formation peut également s’appuyer sur plus de données, en amont, pour cerner à l’avance les besoins de formation de tel ou tel groupe de collaborateurs.

Plus de temps, plus de données actionnables : voilà deux éléments qui donnent au responsable de formation 2.0 le challenge de développer une véritable stratégie de formation.

Et pour aller encore plus loin, nous l’invitons à intégrer les codes et pratiques du Marketing Digital pour capter les tendances et besoins auprès des parties prenantes, construire et promouvoir son offre de formation interne et attirer les collaborateurs et managers vers une offre de formation de plus en plus personnalisée.

 

Trouver les formats de formation adaptés pour développer une offre de formation interne attractive

Parmi les défis à relever dans le fait d’être un véritable stratège, le responsable formation doit proposer une offre de formation attractive avec des besoins de plus en plus prégnants en personnalisation des formations. Trouver les formats de formation les mieux adaptés pour y répondre sont une des clés.

Et ô combien il existe comme modalités intéressantes ! Le sacro-saint présentiel est concurrencé par les SPOC, le Social Learning, les classes virtuelles, les vidéos pédagogiques, le mobile learning… Chacune de ces modalités sont adaptées à certaines situations et contextes et ne sont pas universelles !

Poser les bénéfices et contraintes, se poser les bonnes questions sont essentiels dans le travail de conception de formation à l’ère du digital… Cette mission est confiée généralement à des concepteurs pédagogiques, chefs de projet formation ou encore formateurs internes.

 

Convaincre les opérationnels d’explorer de nouvelles manières d’apprendre

Ce dernier défi est sans doute celui qui donne le plus de fil à retordre aux responsables de formation à l’ère du digital.

Convaincus par l’intérêt des nouvelles méthodes pédagogiques du digital learning, et ayant plus ou moins bien persuadé le Top Management de son intérêt également, il leur reste à déployer un argumentaire-clé… auprès des apprenants eux-mêmes, et de leurs managers.

Tous ne sont pas encore persuadés du fait que le digital learning leur apportera quoique ce soit, au premier abord.

Et pourtant, sur l’exemple d’un Super-SPOC bien ficelé, on constate des taux de participation record aux ateliers collectifs en classe virtuelle, qui peuvent aller de 75 à 98% ! Preuve qu’une fois plongés dedans, les apprenants se laissent séduire par le digital learning.

La clé pour relever ce défi va donc résider dans un accompagnement adapté des opérationnels, en amont de la formation, tout au long et en continue :

  • La formation doit être dynamique, interactive, basée sur une pédagogie active.
  • Un accès pratique et ergonomique : vidéos pédagogiques à la demande, sur le support qu’ils souhaitent adopter, à distance… Un argument qui fait mouche notamment chez les populations non-sédentaires, comme les commerciaux de terrain.
  • Un formateur digital présent à chaque étape de la formation, qui anime et engage les apprenants à travers notamment des communautés d’apprenants.

Car pour qu’une formation soit efficace, il faut qu’elle convainque tous les acteurs de la formation et les apprenants eux-mêmes !

 

Envie de découvrir plus d’astuces pour relever les défis de la transformation digitale de la formation interne ? Inscrivez-vous à notre prochaine Digital Learning Expedition : nous vous accompagnons dans la découverte des bénéfices des différents formats à votre disposition, dans un parcours 100% à distance, digital, dynamique et humain !  

Je découvre la Digital Learning Expedition !

Articles récents