FAITES ESCALE DANS LE BLOG DU DIGITAL LEARNING

Nos derniers articles

Classe virtuelle & formation occasionnelle : retour d’expérience

Pour un formateur occasionnel, amener ses stagiaires à monter en compétences peut n’être pas une mince affaire. Le process demande une réelle expertise dans le domaine de formation, un minimum de pédagogie, et de bons outils.

Au sein de la branche R&D d’EDF, mySkillFactory a formé des formateurs occasionnels à un outil qui pourrait bien révolutionner leurs manières de transmettre leurs savoirs : la classe virtuelle. Et bien entendu, cette formation s’est faite aussi en classe virtuelle, effet miroir garanti ! Parmi eux, nous avons interviewé Hélène Imberty, Carole Vuillaume, Laurent Capelle et Francis Cladt, et avons regroupé leurs témoignages sur le sujet. De quoi s’inspirer pour se lancer soi-même dans le digital learning !

La classe virtuelle : quels avantages en tant qu’apprenant ?

C’était pour les participants la première expérience de classe virtuelle (sur l’outil Adobe Connect). Nous avons commencé par leur demander ce qu’ils en avaient pensé, en tant qu’apprenants.

Carole : J’ai adoré ! J'avais toujours fait de la formation en présentiel jusqu’alors, et je n’avais jamais appréhendé ces formes de média, de formation. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on se soit tout d’abord rassemblés autour d’un même sujet, avant d’être répartis en sous-groupes sur des sujets différents, puis que nous ayons pu faire une restitution tous ensemble. C’est vraiment une modalité très efficace pour former plusieurs apprenants en même temps.

Francis : J’ai beaucoup aimé le déroulement de la classe. L’interactivité de l’outil, et les exercices pratiques en sous-groupes, ont rendu le processus beaucoup plus intéressant que s’il avait été fait en présentiel. En classe virtuelle, il faut être beaucoup plus attentif aux autres, vraiment écouter, parler à tour de rôle… C’est toute la force de l’outil, à mon sens.

Laurent : J’ai été passionné, notamment grâce à Juliette, notre formatrice ce jour-ci. J’ai vraiment adhéré à la manière dont elle a mené la classe : je ne pensais pas qu’une classe virtuelle pourrait autant transmettre de dynamisme, et que le formateur pourrait prendre en compte le rythme de chaque apprenant. Avec cet outil, nous pouvions même voir notre formateur, ou répondre à des sondages, des questions ouvertes, ..., ce qui donnait encore plus d’interactivité.

Hélène : J’ai moi aussi été bluffée du côté très vivant de cette formation. On aurait presque eu l’impression d’avoir le formateur face à nous !


Et les bénéfices côté formateur, alors ?

Le groupe d’apprenants nous a également partagé les bénéfices qu’ils ont perçu de la classe virtuelle, pour leurs propres formations qu’ils animent pour l’instant en présentiel et de façon occasionnelle.

Hélène : Il y a de véritables possibilités d’interactivité avec les apprenants. Dans une même salle virtuelle, et en passant d’un sous-groupe à un autre pour donner les instructions, on dynamise les formations à distance. On évite l’effet “informations descendantes sur des slides basiques partagées”, que j’avais pu connaître lors des précédentes conférences en ligne auxquelles j’avais participé.

Carole : Étant donné que j’anime des formations sur plusieurs sites différents, la classe virtuelle me permettrait de limiter ces déplacements, ainsi que ceux de mes stagiaires. Et le confinement étant passé par là, on se rend compte que c’est tout à fait d’actualité de penser à comment travailler autrement qu’en présentiel.
D’autant que cette expérience m’a permis de me rendre compte qu’il n’y a pas de frein générationnel ou sociologique pour se mettre au digital learning. Quand on est convoqué à une classe virtuelle, quel que soit le profil de l’apprenant, il est simple de se connecter, d’interagir... C’est surtout à l’animateur de bien manier l’outil.

Francis : La classe virtuelle est relativement rapide à mettre en oeuvre, interactive, accrocheuse… Finalement, on se rend compte qu’en réfléchissant bien au contenu en amont, on peut former sur des sujets très complexes, voire barbants… chose que l’on ne peut pas forcément faire avec efficacité en présentiel.
Ce qui, en présentiel, peut rapidement devenir un échange de questions et de réponses techniques, devient impactant en classe virtuelle. Cette modalité demande de se préparer pour faire passer un message sur un laps de temps très court : de quoi pousser le formateur à synthétiser la transmission d’informations.
En classe virtuelle, il faut un véritable rythme à la formation : avec des modules très courts, les apprenants n’ont pas le temps de s’ennuyer, et cela permet d’aller à l’essentiel rapidement, avec des messages percutants.

Laurent : La classe virtuelle ouvre, selon moi, plus de possibilités qu’en présentiel. Par exemple, le travail en sous-groupe en présentiel demande plus de temps qu’en classe virtuelle : il faut se lever, changer de salle… c’est toute une logistique. J’ai rapidement pu comprendre à quoi l’outil allait pouvoir me servir, que ce soit pour enrichir le partage avec mes collègues, ou pour l’appliquer dans le cadre des formations que je donne.

> Je veux en savoir plus

Quels sont les bénéfices du SPOC d’entreprise ? [interview EDF]

Pendant le confinement, les acteurs de la formation et des Ressources Humaines ont dû composer avec une situation inédite jusqu’alors : une gestion des salariés et des compétences à distance.

Parmi eux, certains avaient déjà amorcé leurs réflexions à propos du digital learning, et en ont profité pour passer de l’intention à l’action.

> Je veux en savoir plus

Comment faire monter en compétences des collaborateurs en toute spontanéité ? [interview Damart]

“Nous avons tous une expérience, un savoir à partager avec nos collaborateurs.”

Voilà le principe duquel est partie l’entreprise Damart pour faire monter en compétences ses collaborateurs, en allant chercher l’expertise là où elle se trouve : à l’intérieur de l’entreprise.

> Je veux en savoir plus

Réforme de la formation professionnelle : 3 changements vers plus de digital

Je découvre les offres mySkillFactory !

Loi Avenir Professionnel. Voilà trois mots qui agitent depuis la fin de l’année dernière le monde de la formation.

Après avoir décrypté les textes de loi, les acteurs de la formation commencent à trouver des solutions pour les nouveaux challenges qui les attendent.

De notre côté, nous nous sommes employés à réfléchir aux implications de cette réforme de la formation professionnelle sur notre passion personnelle : le digital learning.

> Je veux en savoir plus

À quoi ressemblera le formateur en 2020 ?

Entre les nouvelles technologies, les logiciels de suivi des apprenants, les attentes ROIstes des directions métiers, et les besoins toujours plus personnalisés des collaborateurs en termes de formation… vous trouvez que le métier de formateur connaît des mutations ?

Vous n’imaginez même pas ce que les années suivantes nous réservent donc !

Je découvre la Digital Learning Expedition !

> Je veux en savoir plus

Le e-learning : oui, mais avec plus d’impact !

Pensez à la dernière formation en e-learning que vous avez suivie … C’est bon, vous l’avez en tête ? Bien. Qu’en avez-vous retenu ? Quels sont les éléments saillants, les apprentissages, que vous avez réussis à réappliquer dans votre quotidien professionnel depuis ?

Malheureusement, à ces questions, bon nombre de participants répondront par un grand silence gêné.

Je découvre le TrainingLab mySkillFactory !

> Je veux en savoir plus

Les challenges du responsable formation à l’ère du digital learning

Marketing, commerciaux, relation client… Tous les pôles de l’entreprise sont touchés par la digitalisation des métiers et de leurs process. Et la direction formation et du développement des compétences n’échappe pas à ces nouvelles mutations ! 

Je découvre la Digital Learning Expedition !

> Je veux en savoir plus

3 défis de la conception de formation à l’ère du digital

Qu’il est à la fois tentant et pétrifiant de se lancer dans l’aventure du digital lorsque l’on est concepteur de formation aujourd’hui !

Avec les nouvelles technologies à disposition sur le marché, et les défis pédagogiques toujours plus à l’œuvre dans le monde de la formation interne, les défis ne manquent pas pour les concepteurs de formation actuels.

Je découvre la Digital Learning Expedition !

> Je veux en savoir plus

5 questions pour découvrir le Learning Manager, acteur-clé de la formation

Je découvre la Digital Learning Expedition !

Connaissez-vous, dans votre entourage ou dans votre organisation, un Learning Manager ?

Nous, chez mySkillFactory, nous avons la chance d’en rencontrer régulièrement dans nos Digital Learning Expeditions ou dans notre FabLab.

Du coup, nous nous sommes dit que nous allions partager avec vous les tenants et aboutissants de ce métier-clé de la formation interne.

> Je veux en savoir plus

Digital Learning Expedition, nouvelle saison : ça reprend aujourd’hui !

 Je découvre la Digital Learning Expedition !

En ce lundi 21 mai, notre saison de printemps de la Digital Learning Expedition by mySkillFactory est lancée en grande pompe. Une véritable aventure, digne d’un Koh Lanta du digital, autant pour les participants que pour nous autres, animateurs de ce périple en terre numérique.

Ça tombe bien : chez mySkillFactory, on adore les défis costauds et les professionnels de la formation dopés à la motivation.

> Je veux en savoir plus
digital-learning-informations

À propos

L'équipe de mySkillFactory met toute son expertise pédagogique et digitale à votre service pour vous permettre de mieux comprendre les enjeux du digital learning d'aujourd'hui et de demain.

digital-learning-inscription-blog

Inscription au blog

Envie de connaître les dernières tendances en matière de formation digitale, de technologies et de processus d'apprentissage ? Inscrivez-vous à notre blog (garanti sans spam).

digital-learning-webinaires

Livre blanc à télécharger

Téléchargez le premier référentiel de compétences des acteurs de la formation à l’ère du digital !

Je le veux !

Notre expérience intéractive

Le vidéo learning, ça vous tente ? Mais vous ne savez pas par où commencer, ni comment vous y prendre ? Plongez-vous dans notre expérience interactive immersive pour en savoir plus.

Je découvre